Mon approche du Conseil

La mission de Conseil

Les principales étapes sont les suivantes :


  • Contrat d’intervention établi en fonction du cahier des charges ou du besoin exprimé par le client

  • Etude de la structure et de la problématique

  • Etablissement ou validation du diagnostic

  • Préconisations

  • Accompagnement à la mise en place de ces préconisations


Je peux intervenir sur toute ou partie de ces étapes, en fonction du besoin.

Mes interventions font l’objet d’un rapport de mission.

Mon parcours

Je suis titulaire d’un Master Conseil en Entreprise spécialisé dans le financement, auprès de l’université Paris XIII.


Par la suite je me suis spécialisé dans le financement et l’accompagnement de l’Economie Sociale et Solidaire :


  • Auprès de l’association Hauts de Seine Initiative, membre du réseau France Active, en tant que chargé de mission Financement de l’ESS et chargé du Dispositif Local d’Accompagnement


  • Auprès du Crédit Coopératif, en tant que chargé d’Affaires Economie Sociale et Institutionnels, auprès des secteurs du Sanitaire et social, Logement et Aménagement, Logement social, Fondations, Mutuelles, IAE, Handicap, Représentation du personnel, Culture



Ma formation, et mes expériences, me confèrent ainsi une expertise dans le domaine de l’Economie Sociale et Solidaire.

Ma déontologie

Dans le cadre de mes interventions en Conseil, je m’engage sur les points suivants :


  • Confidentialité : les échanges et information fournies par le client, pendant et après la mission, restent strictement confidentiels

  • Intégrité : honnêteté intellectuelle, indépendance vis-à-vis d’un organisme ou de quelquonque intérêt tiers

  • Transparence : sur les outils utilisés, les modalités d’intervention

  • Indépendance : je ne dépends d’aucun organisme et m’engage à exercer

Les limites du conseil

La prestation de Conseil réalisée par le consultant ne constitue en aucun cas des actes de gestion : le client conserve l’entière responsabilité de ses décisions, y compris de la mise en place ou non des préconisations.


Par conséquent, le consultant s’interdit tout acte de gestion pour le compte de ses clients, en son nom propre ou par mandat.


Le consultant n’est pas un conseiller en investissement financier au sens de l’article L 541-1 du code monétaire et financier. Aussi, le consultant n’a pas vocation à apporter de conseils personnalisés en investissements et placements financiers, services et prestations bancaires, assurances, intermédiation, ou tout autre métier réglementé nécessitant l’agrément de l’ORIAS.


Par conséquent le consultant s’interdit tout acte de de démarchage, d’intermédiation, ou de courtage sur les domaines financiers ou bancaires tels que définis par l’article L321-1 du code monétaire et financier.