Mon approche du coaching

Qu’est-ce que le coaching

Le coaching professionnel se définit comme une relation suivie dans une période définie qui permet au coaché d’obtenir des résultats concrets et mesurables dans sa vie professionnelle ou personnelle.


Le but du coaching est, en particulier, de développer son potentiel, permettre l'émergence et la mise en place de stratégies de réussite pour définir et atteindre ses objectifs.

Ma façon de travailler

Au commencement, un cadre


Le cadre est un préalable indispensable au coaching. De quoi s’agit-il ? C’est un ensemble de repères, de règles de fonctionnement, qui a vocation à nous donner les meilleures conditions de travail possible : un espace de confidentialité, d’accueil et d’écoute sans jugement. Le cadre est présenté en début du coaching, si besoin ajusté.

Ensuite, un contrat de coaching


Le contrat est fixé avec le commanditaire et le coaché, ou avec le coaché seulement, et comprend :

un rappel du contexte et des enjeux

  • les objectifs du coaching

  • les indicateurs de réussite

  • les modalités de fonctionnement du coaching (nombre et durée des séances, lieu, fréquence…)

De façon générale, au début du coaching nous allons affiner les objectifs et identifier les freins, les obstacles. Puis nous travaillerons sur ces éléments au cours des séances. A l’issue du coaching nous ferons le bilan du travail effectué.

La clôture du coaching

A la fin du coaching, la dernière séance permettra de revenir sur le travail accompli, les apprentissages et les temps forts. Ce sera l’occasion de valider si les objectifs ont été atteints et éventuellement ce qu’il reste à accomplir pour les atteindre.


Dans le cas d’un coaching avec un prescripteur, nous effectuerons également un bilan tripartite de clôture.

La PNL

Une définition de la PNL :

les termes Programmation Neuro-Linguistique (ou PNL) intègrent les trois composantes fondamentales de l’expérience humaine : la neurologie, le langage et nos programmations. Le système neurologique régule le fonctionnement de notre corps, le langage détermine notre manière d’interagir avec les autres, et nos programmes déterminent le modèle du monde que nous créons.


La PNL décrit comment les interactions entre la pensée (Neuro) et le langage (Linguistique) organisent le fonctionnement de notre corps et de nos comportements (Programmation) et les résultats que nous
obtenons. (R. Dilts)

La PNL nous enseigne comment découvrir et utiliser au mieux notre expérience (neurologie, langage et
comportements) pour atteindre nos objectifs dans le respect de soi et des autres.


- Programmation (nos habitudes comportementales) : à partir de nos expériences, nous créons des
processus de fonctionnement, des compétences inconscientes, des façons habituelles de penser et de
ressentir qui vont se manifester de façon observables par des habitudes comportementales.


- Neurologie (nos processus de pensée) : nos programmations reposent sur notre capacité neurologique à
percevoir, stocker, organiser l’information pour donner un sens à notre expérience.


- Linguistique (notre langage) : le langage permet de coder et de transcrire notre expérience, par nos
mots, notre manière de parler, ainsi que par notre langage corporel.

Formation

Coach professionnel PNL certifié, j’ai suivi ma formation auprès de l’Institut Repères https://www.institut-repere.com

Cette formation est référencée auprès du RNCP et fait l’objet d’une certification.

Dans le cadre de cette formation, j’ai également obtenu le titre de Praticien PNL.

Les limites du coaching

Si le coaching est un accompagnement pertinent dans de nombreuses situations, il ne saurait répondre à tous les besoins et à toutes les problématiques.


Le coaching n’est pas une formation : l’essence du coaching est d’accompagner le coaché pour qu’il trouve ses propres solutions. Il ne s’agit pas de transférer des connaissances ou des compétences techniques


  • Le coaching n’est pas une mission de conseil : le conseil a vocation à établir un diagnostic et proposer des solutions. Le coaching vise à accompagner le coaché à trouver ses propres solutions


  • le coaching n’est pas une thérapie, aussi il ne peut notamment pas travailler dans les cas suivants :


    • Existence d’une souffrance ou détresse psychologique intense et récurrente si non traitée par un professionnel adéquat

    • Demande de coaching ciblant un événement d’ordre traumatique, un trouble mental ou la source de la détresse psychologique


  • Le coaching n’est pas une relation amicale

Ma déontologie

La déontologie est pour moi un élément essentiel dans ma pratique du coaching. Il s’appuie sur les fondements suivants :


  • Confidentialité : je m’astreins au secret professionnel

  • Supervision : je suis accompagné par un superviseur dans le cadre de ma pratique professionnelle

  • Protection de la personne : j’adapte mon intervention dans le respect des étapes de développement du coaché.

  • Obligation de moyen : je m’engage à mettre en œuvre tous les moyens à ma disposition au service du développement professionnel et personnel de mes clients

  • Refus de prise en charge : je demeure libre de refuser une prise en charge, notamment si la demande du client ne correspond pas à du coaching.


De façon globale, je m’engage à respecter la Déontologie de la Société Française de Coaching www.sfcoach.org